NOS DOMAINES D'INTERVENTION

Domaines d'intervention

Le PACE est un programme global et multidimensionnel conçu pour identifier les stratégies les plus efficaces de lutte contre les pires formes de travail des enfants dans quatre domaines d'action principaux.

04

Collaborer avec le secteur privé pour cartographier les chaînes d'approvisionnement et pour renforcer la diligence raisonnée.

Ce domaine d'intervention sera dirigé par des partenaires du projet Fifty Eight et le réseau britannique UN Global Compact Network UK. Il permettra d'encourager le secteur privé à renforcer ses chaînes d'approvisionnement pour empêcher le recours au travail des enfants.

Pourquoi s'intéresser aux chaînes d'approvisionnement ?

La prévalence de l'esclavage moderne et du travail des enfants au sein des chaînes d'approvisionnement mondiales (en particulier dans les secteurs de l'habillement et des industries extractives) est bien connue. Selon les dernières estimations mondiales, près de 73 millions d'enfants travaillent illégalement dans des conditions dangereuses, souvent pour fabriquer des produits qui sont commercialisés dans le monde entier. Les téléphones portables, les vêtements, le maquillage et les produits alimentaires ne constituent que quelques-uns des nombreux articles de consommation qui sont concernés.

Pour garantir le respect des normes éthiques et réglementaires, les entreprises utilisent des techniques de « diligence raisonnée » pour retracer l'origine de leurs matières premières tout au long de leurs chaînes d'approvisionnement. Malgré les efforts louables de certaines des plus grandes marques du monde, la traçabilité de ces matériaux, en particulier aux niveaux les plus bas des chaînes d'approvisionnement internationales généralement complexes, représente un défi de taille.

Cela signifie que pour de nombreuses entreprises, il est difficile de savoir si des enfants ont été utilisés ou non pour obtenir les matériaux nécessaires à la fabrication de leurs produits. Il en va de même pour bon nombre de leurs consommateurs.

 

Comment favorisons-nous le changement?

Une « première étude du marché du travail » sera menée dans chaque pays afin de déterminer comment les entreprises locales et internationales peuvent contribuer à offrir des alternatives sûres et décentes aux pires formes de travail des enfants (voir également Solutions alternatives au travail des enfants). Les résultats de cette étude permettront également de déterminer comment le secteur privé peut éliminer au mieux les pires formes de travail des enfants dans le cadre de ses propres activités et au-delà.

Fifty Eight, partenaire du PACE, répertoriera les chaînes d'approvisionnement des principales matières premières entrant sur les marchés internationaux : l'or en République centrafricaine, le sésame en Éthiopie, et le tantale, l'étain, le tungstène et l'or (également connus sous le nom de « 3TG ») en République démocratique du Congo (RDC).

Ce recensement sera effectué de bas en haut, contrairement à la pratique courante actuelle qui consiste à cartographier les chaînes d'approvisionnement de haut en bas. Il sera ainsi plus facile de repérer à quel endroit les matériaux produits en recourant au travail des enfants pénètrent sur les marchés mondiaux, et de fournir de nouvelles indications sur la manière dont les entreprises et les organisations peuvent prévenir ou limiter le travail des enfants et améliorer la traçabilité.

Le réseau britannique UN Global Compact Network UK organisera une série de tables rondes pour les entreprises en RDC et en Éthiopie afin de mieux faire connaître les pires formes de travail des enfants et de servir de forum pour identifier et partager les bonnes pratiques de lutte contre ce problème. Au niveau international, ce réseau a lancé un groupe de travail sur le travail des enfants, ainsi qu'un panel consultatif stratégique pour le secteur privé, afin d'identifier les bonnes pratiques au niveau mondial et de s'assurer que le projet bénéficie de l'expertise existante au sein de certaines des plus grandes entreprises du monde.

Le PACE diffusera ces bonnes pratiques et ces enseignements à tous les niveaux de la chaîne d'approvisionnement et souhaite apporter la preuve qu'un meilleur modèle de diligence raisonnée peut être reproduit par les entreprises du monde entier.

 

 

 

Notre objectif

En rassemblant des entreprises ciblées, en cartographiant les chaînes d'approvisionnement identifiées et en explorant les bonnes pratiques existantes, le PACE entend développer de nouveaux modèles de recensement des chaînes d'approvisionnement et de diligence raisonnée qui pourront être utilisés par les entreprises du monde entier pour éradiquer le travail des enfants de leurs activités.

Autres résultats attendus de ce domaine de travail : une meilleure compréhension des questions liées à la demande (comment les attitudes des clients envers le travail des enfants influencent les choix des consommateurs, la prise de décision des entreprises et les normes sociales) ; une meilleure connaissance de la manière dont l'activité économique informelle, où le travail des enfants est le plus susceptible d'apparaître, alimente l'économie formelle réglementée ; et des preuves de l'efficacité des stratégies visant à sortir les enfants du travail et à les orienter vers des alternatives sûres telles que l'éducation ou la formation professionnelle.

NOS LIEUX D'INTERVENTION

Le PACE est actif en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et en Éthiopie, où il aide les enfants recrutés par des groupes armés, victimes d'exploitation sexuelle et de travail forcé ou dans des conditions dangereuses.

 

Pays

QUI SOMMES-NOUS ?

Le PACE est l'un des premiers partenariats de ce type. Il réunit le secteur privé, une université de renommée mondiale, une fondation d’entreprise et une agence de développement des médias pour s'attaquer à l'un des problèmes de développement les plus urgents et les plus complexes au monde.

 

Les Partenaires